[Peinture] Le meilleur de la gamme Games Workshop

La plupart des peintres utilisent les pots commercialisées par Games Workshop. Les peintures Citadel sont devenues incontournables et c’est pourquoi je passe en revue les pots qui sont pour moi les meilleurs de la gamme.

Le Blood Red est un rouge éclatant qui peut donner de très bons résultats s’il est travaillé avec des lavis successifs de noirs. Je l’utilise régulièrement pour enrichir mes teintes et nuancer mes couleurs, il faut toutefois veiller à ne pas trop le mélanger au blanc ou au jaune, il est très sensible et sa teinte peut vite changer.

Le Goblin Green est un vert plutôt clair souvent utilisé pour peindre la peau des orks. On peut le mélanger sans soucis à n’importe quelle couleur, et son utilisation en glacis sur un dégradé jaune garantit un rendu étonnant.

Le Catachan Green est un vert qui se mélange formidablement au Goblin Green. Il est d’une sérieuse utilité pour les ombres froides et la peau des orks.

Le Liche Purple est un violet neutre mais profond, il est très pratique pour les ombres des carnations. Il se travail facilement mais on peut le remplacer par un quelconque mélange de rouge et bleu.

Le Midnight Blue est incontestablement le bleu le plus intense de la gamme. C’est une couleur magique quand il s’agit d’ombrer sa figurine ou de la nuancer. Je me rappelle l’avoir utilisé après un dégradé de vert plutôt moyen, et il m’a permis de corriger le tir ! Il fait presque le travail à notre place. L’inconvénient, c’est qu’il ne semble plus disponible si on se réfère au site Internet de la marque. À chercher du côté des revendeurs ou dans les magasins GW, peut-être qu’il leur reste un pot ou deux.

Le Regal Blue est un bleu plus clair que l’on utilise comme base pour travailler le bleu. Il est également utile lorsque l’on doit nuancer sa pièce tout en gardant une teinte saturée. Il complète le Midnight Blue.

Le Bestial Brown est un brun chaud très efficace quand il s’agit d’éclaircir un marron foncé. Même s’il est un peu orangé, sa teinte ne varie pas de manière radicale lorsqu’on le mélange.

Le Scorched Brown est un brun très réaliste que l’on utilise régulièrement pour le traitement des cuirs, du jaune et même des métalliques. Je suis presque persuadé que tous les figurinistes en possèdent un  !

Le Bleached Bone est un brun si clair qu’il se rapproche du blanc, il est souvent utilisé pour éclaircir la carnation des orks. C’est une teinte reconnue dans notre hooby, parfois très utile,  que j’utilise assez rarement cependant.

Le Snakebite Leather s’impose comme l’une des meilleurs peintures du marché. Il s’emploie principalement pour la texture des cuirs et du jaune.

Le Iyanden Darksun est la seule peinture Foundation (une catégorie de peintures GW conçues pour recouvrir  la sous-couche en un seul passage) que je trouve vraiment épatante. Ce jaune neutre se travail d’une facilité déconcertante, la preuve ici.

L’Elf Flesh est une couleur chaire très pratique pour éclaircir la peau des orks (en la mélangeant bien évidemment à un vert). Elle permets également de traiter les peaux humaines, mais il ne faut pas compter sur elle pour nuancer ses bonhommes, elle devient vite granuleuse en là diluant.

Le Tin Bitz est une peinture métallique très sombre. Elle est utilisée comme base lors de la peinture des chars et des armes, et est à l’origine de résultats étonnants pour les joueurs. Il suffit en effet de là dégrader en multipliant les brossages à sec de couleurs métallisées ou de l’employer en lavis.

Le Boltgun Metal est la teinte couramment utilisée pour les TMP (représentation d’une surface métallique avec des couleurs métallisées.) Pour en tirer un résultat convaincant, il convient de là travailler avec des lavis successifs de noirs.

On termine enfin avec le Mitrhtil Silver, couleur très concentrée en pigments métalliques. On l’utilise pour surligner les arrêtes et éclaircir les armes, les armures…

J’espère que ce court résumé du meilleur de la gamme Citadel te sera utile lorsque tu devras renouveler ou choisir tes peintures. D’autres couleurs pourraient avoir leur place dans cet article, c’est à chacun de trouver celles qui lui seront le plus utile en fonction de son style et de ses techniques. Tu remarqueras par ailleurs que je n’ai pas mentionné la gamme de lavis, je l’ai utilisé une ou deux fois mais je n’y ais vu que très peu d’intérêt. Chaque pot présenté dans cet article est au prix de 3 € (contre 2.50€ auparavant.) C’est un peu cher mais rentable, à condition bien sûr d’utiliser une palette humide pour éviter de piocher sans arrêt dans le pot !


About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.