[Reportage] Fantask Open 2011

Riche week-end en figurines que celui du 1er et 2 octobre, ayant accueilli pas moins de trois expositions sur le sol français : Orléans, Limoges et Lyon avec la seconde édition du Fantask Open. Ce dernier pris place au sein de la convention OctoGônes, évènement phare des rôlistes et autres wargamers de la région Rhône-Alpes. Debriefing.

C’est du côté de Villeurbanne, à l’espace tête d’or, que les passionnés des univers de science fiction et d’Heroïc Fantasy se sont bousculés pour participer à la convention du jeu, OctoGônes. Parmi eux, les figurinistes, étranges individus reconnaissables à leurs petites valises en bois, s’éclipsent au premier étage du bâtiment. Tous sont venus parler de leur passion pour les p’tits bonshommes à l’occasion d’un traditionnel concours de peinture.

Le Fantask Open comptabilisera 118 pièces en compétition pour 30 Displays. Ces résultats encourageants ne résultent pas de la communication via le Web (quasi inexistante), mais plutôt des nombreuses têtes d’affiches (Allan Carrasco, Alexandre Vallet, Laurent Exposito Mas…) et des différentes activités proposées tout au long du week-end (Speed Painting, Master Peint…). Ce qui permets de différencier ce modeste événement de la plupart des autres concours, ce sont les tables mises à disposition pour peindre ou sculpter. À l’origine d’une ambiance conviviale, c’est le meilleur moyen d’échanger et de partager ses techniques. Pour ce qui est des pièces en compétition, on remarquera un bon niveau général, avec de la créativité malgré la présence d’un certain conformisme technique qui fait débat sur les forums. Le best-of show est remporté par Nicolas Rouanet de la Team Toulouse, pour son diorama A Shadow in the Desert.


On regrettera cependant l’utilisation de vitrines pour les pièces des participants. Avec des tables surélevées et recouvertes d’un tissu à l’instar de Montrouge ou Sèvres, la circulation aurait été beaucoup plus simple et le public aurait pu apprécier davantage les figurines. Ici, il fallait littéralement se coucher parterre si on voulait photographier correctement les pièces des débutants (disposées au dernier étage de la deuxième vitrine). Autre ombre au tableau, mais qui ne concerne plus le concours cette fois-ci, le prix d’entrée à la convention : 13 euros les deux jours. Ca n’a l’air de rien, mais c’est cher pour ce que c’est. Il y a peu d’exposants an matière de figurines, et pour quelqu’un venu uniquement pour le concours de peinture, les dépenses s’alourdissent considérablement. Le Fantask Open reste pour le moins un concours agréable, manquant encore un peu d’émulation certes, mais doté de bonnes idées qui ne devraient pas tarder à en faire un concours largement reconnu sur la scène française.

Quelques pièces en concours :


Mon coup de cœur du concours. Techniquement perfectible mais totalement enivrant !

La galerie des juges :

Des figurines en WIP :

Les challenges :

Des stands :

Et en exclusivité, Constantin en plein travail !

Et il est bon le cochon.

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.