Nouvelles Peintures Games Workshop

Comme vous l’avez sans doute déjà vu, Games Workshop renouvelle sa gamme de peinture avec 145 nouvelles références. La sortie officielle aura lieu le 7 avril mais nous pouvions dès aujourd’hui les essayer.

Je me suis rendu au Centre Hooby de Lyon 2, près de la Gare de la Part Dieu, pour découvrir de plus près ces fameuses peintures. J’ai pu m’installer à l’atelier prévu à cet effet et en tester une vingtaine. Pour info l’ensemble de la gamme est divisé en 7 catégories résumées ici.

Sur les références en magasin il y avait trois Bleus, le Maccrage Blue, le Altdorf Blue et le Calgar Blue. Les couleurs se travaillent facilement et le dégradé obtenu est sympathique, mais leur intensité n’est pas extraordinaire et elles ne changent en rien l’approche de la peinture. Je me suis ensuite empressé de tester le Ceramite White, « Le seul blanc qui recouvre le noir ! », et pour une fois la publicité n’est pas mensongère et l’aplat se réussit en un passage (à condition de ne pas trop diluer). En revanche il ne semble pas aussi pur que l’ancien Skull White et tend légèrement vers le gris. J’ai ensuite essayé le Mephiston Red et j’en suis tombé amoureux. Pile entre le Mechrite Red et le Blood Red, il recouvre le noir d’une couche et sa teinte est vraiment riche. J’ai essayé de l’éclaircir rapidement avec du blanc et du jaune et il ne vire ps directement au rose ou au orange. Un pot qui devrait connaître un franc succès chez tous les peintres.

En ce qui concerne les verts j’ai testé le Caliban Green, l’équivalent du feu Orkide Shade en tout aussi recouvrant, et un autre dont j’ai oubli le nom et la teinte….
Ensuite j’ai testé le Leadbelcher, un Mithril Silver un peu moins intense mais très recouvrant, ce qui n’était pas toujours le cas de l’ancienne gamme métallique. Puis j’ai ouvert un pot de Dry, ceux destinés aux brossages. La peinture est très épaisse et risque de sécher très vite à l’intérieur mais l’application est vraiment formidable, la peinture recouvre bien la surface et n’a rien d’épaisse.

Je suis par contre beaucoup moins optimiste avec les lavis (Shade), ils sont très longs à sécher et vraiment quelqueconques. Ils enrichissent assez mal les ombres et ne donnent pas de reflets intéressants comme le faisait autrefois un Midnight Blue ou autre Blood Red. J’ai utilisé le Drakenhof Nightsade, Biel-tan Green (équivalent du Thraka Green) et Nuln Oil (noir). Je les ai bossés un bon moment mais je ne me suis pas amusé.
La Citadel Texture que j’ai testé fut efficace mais reste limitée au traitement des socles, c’est dommage parce que j’aurai aimé des peintures étudiées pour texturer des chitines ou des cuirs. La peinture Glaze (Glacis) que j’ai eu l’occasion d’essayer est le Waywatcher Green, et je ne suis pas arrivé à me faire un véritable avis dessus. Il apporte un rendu satiné intéressant mais n’est pas très différent des lavis.

Enfin je voulais porter l’attention sur un nombre : 145. C’est franchement énorme et je trouve qu’il y a trop de couleurs. Les joueurs verront peut-être leur travail simplifié et mettront moins de temps pour obtenir des rendus corrects, mais on risque de perdre la côté sensuel et créatif du hooby. Je l’ai déjà senti avec les lavis, on prend plus de plaisir à touiller, mélanger et calculer sa dilution tout seul. Ici le travail est mâché et les styles pourraient encore s’homogénéiser. En peinture il faut oser et essayer d’accorder des teintes improbables, faire des erreurs, et là j’ai bien peur qu’avec toutes ces références plus personne ne prenne de risque. Bref si vous considérez la peinture de figurines comme une activité indifférente et sans la moindre approche artistique vous apprécierez sûrement cet éventail de couleurs, mais si vous êtes plutôt parmi ceux qui essaient de donner de l’émotion à vos p’tits bonshommes vous trouverez votre bonheur dans quelques couleurs et serez certainement déçu par l’aspect « Peinture à usage Unique« .

Voilà pour ce court résumé de mes essais de la nouvelle gamme de peinture, il y a du bon et du moins bon. En tout cas c’était chouette d’y avoir accès et le gérant de Lyon 2 est très ouvert et investit dans ce qu’il fait. Si vous avez une petite heure devant vous la semaine prochaine allez donc remuer de la peinture dans tous les sens et revenez me dire ce que vous en pensez :)

Tags: ,

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.