[Reportage] Lugdunum 2013

C’est en cette fin février que nous avons retrouvé les charmes du Lugdunum. Malgré un nombre de participations en baisse, le salon s’impose encore comme une très belle exposition de figurines.

Contexte

Qu’est ce qui a bien pu pousser les français à rester chez eux ? En 2012 le Lugdunum avait rassemblé un grand nombre de participants, et rien n’aurait présagé de cette mairie un peu vide. Cette moins grande influence des salles trouvera peut être explication dans le climat de ce week-end froid et enneigé. Le nombres de participations atteint tout de même 623 figurines pour 147 inscriptions.

Tendances du concours

Les Dysplays étaient de grande qualité avec une belle affluence en Fantastique. Les catégories Masters nous réservaient notamment les très belles réalisations de Mattéo Murelli et Bruno Lavallée. En dioramas, catégorie habituellement délaissée, on passait de la mise en scène autour d’ un Château à une scène de guerre pleine de tension, tout en découvrant un Jaguar perché avec sa proie.  Pour les fans de Massive Voodoo, c’était l’occasion de voir de plus près les réalisations de Oli alias Honourgard. Mises en scène dans des décors fleuris, ses pièces dévoilent la simple mais immense beauté de la nature.

L‘historique avait également son lot de suprises avec les impressionnates créations de Ricardo Ruberti et Mirko Cavalloni. On notera la  présence en force des Italiens qui ont ramené énormément de figurine dans toutes les catégories. Leur style, qui porte l’attention sur le travail tout en nuances de teintes sombres et fortement éclairées, se reconnaît à distance ! On regrettera juste de ne pas avoir vu beaucoup de nouveautés, la plupart des figurines ayant déjà été présentées sur la toile ou à travers d’autres salons.

Miss Serpent

Un Challenge Medusa était parrallèlement organisé au concours. Cette figurine exclusive sortie l’année dernière s’est vue peinte sous de nombreuses versions différentes, et souvent originales. On pouvait en découvrir aux allures reptiliennes, dans l’esthétique égyptienne, en clin d’oeil à Avatar, de couleur bleue… La sculpture de ce buste parviens à évoquer à la terrible beauté et le dangereux désir de cette créature. Un superbe défilé !

Commerçants

Parmi les Stands, on retrouvait le trio Lyonnais formé par Figone, Ammon et Blacksmith Miniatures. Étaient également présent deux ébenistes et l’incroyable gamme Alexandro Models, mais aussi plusieurs boutiques pour remplir son sac à dos de figurines. Beaucoup de marques représentées : JMD, Pegaso, Maow, Knight Models, Scale 75… Idéal pour mettre la main sur des produits pas toujours faciles à dénicher, et l’opportunité de renouveller sa collection.

Difficile de ne pas s’imprégner de l’ambiance passionnée du Lugdunum. Profitant d’un cadre spacieux et agréable, l’exposition reste un formidable moment d’évasion. Les saveurs du concours Lyonnais se dégusteront encore et encore.

 

 

 

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.