[Tutoriel] Champ de Fleurs

p5qg6wgc

Voici une technique très simple pour représenter à petite échelle des fleurs sur vos socles. L’astuce permet d’apporter du détail sur des espaces d’herbes assez vides, et si le rendu ne n’inscrit pas dans un réalisme pur, il garantit au moins son petit effet visuel. 

Ci dessous le matériel nécessaire :

SAM_5772

Nous partons sur des herbes hautes artificielles. Il faudra les décoller à l’aide d’une lame pour ne pas les endommager ni les aplatir. Certains de ces produits ne nécessiteront même pas de glue, il faudra juste les fixer. Mais si leur colle a trop séchée, il faudra leur en attribuer une petite goutte.

SAM_5773

On peut redresser les herbes en les frottant avec le doigt, pour bien leur redonner leur mouvement.

SAM_5776

 Une fois les plus grosses touffes déposées, on meuble les espaces avec de plus petites.

SAM_5780

Et vous voilà avec une base parfaite pour commencer le travail.

SAM_5790

Quand on regarde les photos d’un champ de fleurs sauvages, on remarque que leur majorité est souvent de couleur blanche. On vient donc commencer le travail avec du blanc clair. L’important est d’utiliser de la peinture assez épaisse (celles en tube sont très pratiques) et de tapoter sur les herbes avec son pinceau. Vous pouvez ajouter du gel acrylique pour augmenter la consistance. Il faut faire attention à ne pas trop appuyer votre peinture sinon vous allez recouvrir une trop grande partie des brins d’herbes. La priorité est de redécouvrir la surface, en essayant parfois de lier plusieurs brins entre eux pour former une petite épaisseur, et ainsi simuler une plus grosse fleur.

SAM_5792

Pour ce qui est des autres couleurs, on peut s’amuser à rajouter du jaune, simulant par là de légères jonquilles.

SAM_5807

Si la peinture s’est trop accumulée à certains endroits, vous pouvez ôter certaines herbes avec un ciseau. Prenez le temps de bien faire pour éviter de couper en même temps de bons endroits.

SAM_5812

 On peut encore rajouter des couleurs, ici du rouge et du orange. Il est important de savoir donner du contraste entre les fleurs pour ne pas tendre vers l’uniformité de chaque couleur. Alterner ainsi entre l’intensité des rouges par exemple.

SAM_5816

Pour approfondir le travail, on peut rajouter des fleurs plus longues, que nous voyons souvent dans la nature de couleur violette. A ce moment là on charge davantage le pinceau et on n’hésite pas à le descendre pour représenter leur longueur différente.

SAM_5825

Et voilà le genre de rendu que l’on peut avoir en très peu de temps :

SAM_5842

SAM_5374

Vous pouvez ensuite vous amuser à représenter les couleurs que vous voulez, l’avantage ici étant qu’elles sont tellement petites que leur multitude ne devrait au final pas gêner la composition de la pièce. Le spectateur pourra ainsi, en découvrant au fur et à mesure la figurine, apprécier les petites touches colorées. Un jour nous étudierons peut-être la réalisation de fleurs plus réalistes, mais sachez que certaines sont déjà disponibles dans le commerce, alors vous pouvez aussi vous faire plaisir et mélanger les techniques.

Enfin, il est toujours possible de changer la couleur des herbes, de préférence avant le travail des fleurs, par une couche en aérographe ou via de légers lavis.

Bonne peinture et bon bricolage à vous !

Tags:

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.