Mes Figurines Préférées n° 05 | Raphaël Chemouny

Dans une démarche inspirée par l’émission Ma scène préférée, nous invitons des peintres, sculpteurs et blogueurs venus nous parler des pièces à l’origine de leurs passions. Des chocs esthétiques qui les ont influencé aux coups de coeur les plus personnels, nous découvrons ensemble ces petits trésors de la figurine.

L’invité d’aujourd’hui est Raphaël Chemouny, jeune figuriniste connu pour être l’auteur du site Pigment Miniatures. Proposant de nombreux services de peinture, il réalise à la fois des armées et des pièces d’exposition, dans un style vif et coloré. On apprécie l’harmonie et les schémas de couleurs construits autour des personnages, faisant des figurines un appel à la curiosité. Pour suivre son travail, direction le Blog où il partage ses techniques de peinture, ou la Page Facebook très active.

Afigpref9Afiigpref10

→ Pièces de l’invité.

« J’ai le plaisir aujourd’hui de vous écrire sur un blog autre que le mien. A la demande de Cyril, je suis ici pour vous parler des figurines qui m’ont marquées. Et pour faire dans l’originalité, il y en a tellement qu’il a fallu que je me creuse les méninges. En réalité, j’ai un dossier complet sur mon bureau avec des tas et des tas d’images de figurines qui m’ont marquées. Mes sources d’inspiration sont diverses et je n’essaye pas de reproduire un style ni de m’en inspirer, mais plutôt de piocher à droite à gauche, aussi bien dans l’art traditionnel, numérique, la photo, le cinéma, etc.

Grallapoussah de Barback, Jérémie Bonamant Teboul (2005)

Afigpref3

Retour en arrière. Nous sommes en 2005 et les grands noms de la scène française sévissent à tour de rôle. À l’époque je feuillette déjà avec passion les galeries des Games Day dans le White Dwarf, du haut de mes 13 ans. Mais c’est sans l’ombre d’un doute que j’ai compris que la figurine pouvait aussi être un moyen de faire passer des messages uniques et de se rapprocher d’un art à part entière.

Grallapoussah de Barback, sculptée et peinte par Jérémie Bonamant (malgré une sculpture un peu bancale). La peinture est propre et tous les détails peints à main levée ont leur propre signification. Je me souviens avoir lu à cette époque un article de JBT qui expliquait un par un ses dessins, chacun faisant référence à une passion, un délire, ou une idéologie. Rien que pour ça, et la signification forte qu’elle avait pour son auteur, cette figurine m’a définitivement marquée !

Afigpref2

 Démonette de Slaanesh, Allan Carrasco (2007)

Aarticle043

Allan Carrasco est assurément l’un des peintres et sculpteurs les plus talentueux qu’ait connu la figurine. Alors comment passer à côté de sa Slayer Sword gagnée en 2007  grâce à une magnifique démonette sculptée de a à z et peinte à merveille. Les dégradés sont purs, parfaits (et sans aérographe ;)), et le contraste de couleurs magnifiquement exécuté.

Le tout dégage une certaine sensualité et crée un visage très expressif, dur. C’est l’archétype de la femme diabolique dans son état quasi réel. C’est aussi en regardant sa figurine que j’ai compris que, bien utilisé, souligner avec un trait noir certaines parties de la figurine peut donner une meilleure lisibilité sans pour autant jurer.

Afigpref12.pg

Visions of Hatred, Raffaele Picca (2011)

Afigpref5

C’est sûrement celle qui m’a à ce jour le plus marqué, tant par l’originalité des couleurs que dans l’ambiance que cette mise en scène dégage. Une ambiance sombre, dont force et puissance s’échappent, tout ça avec un résultat très graphique. Raffaele Picca (Picster) est de loin actuellement l’une de mes premières sources d’inspiration. Chacune de ses créations est originale et bien pensée. Ça me rendrait presque jaloux ! :D

Afigpref6

 Rhino King, Roman Lappat ( 2012)

Aigpreef7

Comment citer Picster sans son acolyte Jarhead, Roman Lappat. Le duo qui fait vivre Massive Voodoo. Et comment citer Jarhead sans parler d’une pièce pleine de poésie, à la composition simple mais dont l’histoire se lit comme dans un livre. Sans doute parce que son talent de peintre mêlé à la sculpture d’Allan ne peut donner qu’une petite merveille.

Plus de vues sur Coolmini.

Gurka le Rouge, Benoît Ménard ( 2012)

Afigpref7

Je terminerai cet article avec la figurine, le buste, qui m’a fait prendre conscience qu’il fallait oser la couleur. Qui aurait pu penser que du rose, du vert, du bleu, du brun, pourraient être aussi cohérents sur une seule et même figurine ? Tout est affaire d’interprétation en réalité. Chaque peintre a sa perception d’une figurine et Benoît Ménard nous montre ici qu’un sujet à priori peu amical peut devenir coloré et « frais », tout en ayant une gamme de couleurs très large. Une réalisation qui m’a laissé sans mot.

Afgpref8

Sans mot donc, je vous dis à bientôt !
Raphaël ».

Tags:

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.