[Défi] Armature – Bébé Tricératops

Jour 5

Et voici le dernier dino de le semaine, un bébé tricératops.

SAM_8094

SAM_8089

SAM_8081   SAM_8093  SAM_8103

SAM_8106

(N’ayant pas l’échelle sous la main, j’ai divisé les mesures par trois, et effectué un contour de l’armature de la colonne vertébrale, que j’ai ensuite rempli avec un feutre. Cela permet de visualiser la forme qui pourrait y avoir ensuite, avec les volumes).

Bilan

L’une des raisons de ce défi fut la recherche d’émotions et d’une certaine intensité, d’effectuer un travail sur soi. J’ai toujours en tête cette citation : « Faites attention à ce que vous voulez, parce que vous l’aurez ». Que pouvons-nous donc apprendre, de ce type de défis ? Que les choses doivent naître avec du temps, et que la patience doit nous accompagner chaque jour. La vie n’est-elle pas une attente, après tout ? Cette semaine fut l’occasion de se mettre à l’effort et d’essayer d’en retenir des enseignements. La «tranquillité de l’âme», comme l’appelle Sénèque, est mise à l’épreuve quand on doit chaque jour se débrouiller pour mener un projet. Il faut se forcer à vivre dans la conscience de l’instant, car l’homme a toujours peur quand il visualise la tâche qu’il va devoir accomplir. C’est comme une projection qui empêche de vivre maintenant. On se fait d’ailleurs souvent des fausses idées de l’avenir.

SAM_7658

Un épanouissement et un plaisir sont apparus avec le simple fait de réaliser une nouvelle figurine chaque jour. Si j’ai beaucoup apprécié ces moments, je trouve également que l’inspiration est indispensable à une journée, et que seulement créer ne suffit pas. Un défi comme celui-ci ne permet pas d’avoir un total équilibre dans son rapport au monde, car le lendemain est pensé selon un schéma et un devoir. Cela implique un certain nombre de sacrifices qui permettront bien sûr d’apprécier de nouveau les choses simples, mais il faut également oublier ce que l’on fait, se vider la tête, pour vivre sereinement.

SAM_7682

La figurine est vraiment une approche particulière, elles ressemblent pour moi à des artefacts. Elles nous offrent des petits mondes où nos actes sont libre, et où une certaine aventure se vit. Travailler en public, à la bibliothèque ou la cafet de la fac par exemple, convoque une certaine pression. La différence, c’est que nous ne sommes plus tout seul derrière notre établi, et que les autres voient ce que sont réellement les efforts d’un travail. Dans le passé, j’ai beaucoup entendu : « Ca n’avance pas beaucoup ton ptit truc ! » , « Et bien, ça avance difficilement à ce que je vois ». Ou encore : « Des fois, il vaut mieux tout arrêter avant le dernier geste qui gâche tout ».

Il s’agit de la beauté des arts. Si cela vous arrive, ne faites pas de l’opinion générale une exigence, mais passez outre et recherchez les choses de l’intérieur. Personne ne cherche à vous embêter en s’exprimant ainsi, c’est juste que c’est tellement différent de ce qu’on a l’habitude de voir, que l’univers de la figurine n’est pas compris immédiatement. Si nous ne peinons pas, rien ne pourrait se passer. Il faut aller ailleurs que son confort

SAM_8109

Voici donc les petits thèmes qui sont ressortis de cette semaine. Je remercie ceux qui ont suivi ces quelques travaux, et je vous souhaite de bien apprécier votre week-end. Il faut toujours réviser ses leçons d’espoir, de motivation, et ne pas avoir peur de vivre.

Tags:

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.