[Rétrospective] Créations de 2014

Fimaje2014-1_587_587_100

En 2014, notre art de la figurine a encore nourrit la contemplation, l’émerveillement, la puissance de créer. Vingt créations ont marqué notre monde, nous en parlons aujourd’hui !

20. Night Goblin – Torlarp Intararangso

Thor Intararangson

Vous avez sans doute entendu parler d’un peintre appelé Thor. Ce dernier nous a offert de belles figurines tout au long de l’année, et un magnifique petit gobelin de la nuit. Sujet minime et compliqué à peindre, le gobelin s’est vu embellit par une mise en scène intelligente et une peinture poussée. Caché derrière quelques arbres pour éviter l’assaut des flèches de ses ravisseurs, il a les yeux rouges vifs et le regard vivant.

19. Rocco – Yohann Leduc

dscf1842__sized_l

Yohann Leduc s’est fait remarquer cete année avec de superbes peintures. Sa version de Rocco en plein désert s’impose comme une pièce d’ambiance. La peinture est captivante et brutale à la fois. La carrure du monstre est soulignée par la peau épaisse et ses tâches de couleur, lui donnant un petit air préhistorique. Le tatouage du cavalier lui assure un rôle de Chaman, de personnage profondément attaché à sa terre, à sa région et au ciel.

18. Belegar – Darren Latham

img_20140323_135114__sized_l

Darren Latham est un peintre d’exception qui identifie mieux que quiconque les figurines Games Workshop. Ancien peintre Eavy’ Metal (et désormais sculpteur), il réussit avec ce Seigneur Nain tout ce qui fait le succès de son style : douce lumière générale, dégradés parfaits, textures dessinées. La vue de dos nous enchante avec sa  sublime couleur noisette

17. Magmatrax Tribute – Javier González

Javier González2

Arsies signe cette année un hommage à Vincent Hudon avec Magmatrax revisité. Le cavalier de Khorne monté sur un Juggernaut, frappe par l’univers qu’il transporte en lui. Dans un monde de flammes, la machine avance au milieu de la lave, avec un guerrier sanguinaire sur le dos. Le peintre Espagnol nous laisse avec un détail qui avait déjà marqué ses pièces : une bannière déchirée, ici en train de brûler. Ce détail est appuyé par des chaînes autour du rocher, qui enrichissent notre regard devant une scène presque uniquement composée de rouge. Du feu, des flammes, la vie et la mort réunis dans le même élément.

16. Gorak – Sergio Calvo Rubo

a2cc53184919ffd4e68da65395a6bc24_large

La gamme Black Sailors a enfin vu le jour et le récent succès de son Kickstarter rend accessible des figurines de grandes qualités. Cette peinture visite une sculpture unique et viens éclairer le visage chaud de l’Ork, telle une peau brunie par l’Océan. Les petits singes bleus entourant le personnage ajoutent une vraie sensation d’harmonie et d’univers esthétique, entre réalisme et humour décalé.

15. Blazing Bananas & Grot’Bizar – Maxime Pastourel

DSC_0527

Chaque semaine l’équipe du blog des Kouzes nous présente leurs créations liés à l’univers de Warhammer 40.000. Si vous connaissez l’armée des Grots communistes, aviez-vous remarqué le clan des bananes flambées ? Ces petits gobelins inspirés du Ku klux Klan déchaînent leurs flammes (et ils semblent aussi intelligents que ceux de Django Unchained). Secondés par le Grot’Byzar (conçu à partitr d’un Spectre de Cairn !), la troupe ne manque pas de soulever un grand sourire sur le visage du spectateur.

14. Liloo – Christian Hardy

10374008_10203451590071051_4403702757570753471_n

Christian Hardy a réalisé cette pièce pour le concours MFCA de Philadelphie. Cette Liloo est une magicienne dotée d’une cape rose magnifique. Le réalisme du décor ainsi que la douceur des courbes nous transporte dans un autre monde.

13. Chef Ork – Julien Raymond-Venturi

Fimaje2014-44_469_587_100

Décidément ces Orks… Inépuisables et drôles ! Cette peinture remarquable retient l’attention. La peau, d’un bleu clair magnifique, s’introduit dans un environnement désertique. Observant au loin, une main cachant le soleil, l’Ork Indien nous laisse imaginer le désert. Attend-il quelqu’un en scrutant l’horizon ? (Lucky Luke ?) Nous aimons cette peinture pour le profond calme qu’elle dégage. Le bleu envahit la pièce et se retrouve doucement complété par des touches brunes, orangées, rouges.

12. Crusader Knight – Kirill Kanaev

Kirill Kanaev

Kirill Kanaev est un peintre inventif qui renouvelle toujours son style. Toujours engagée, sa peinture lui permet de créer des tons uniques. Ave un visage brûlé par le soleil, ce templier apparaît comme un homme courageux mais également très fragile. Que peut un corps, face à la puissance du soleil ?

11. Elmore Dragon – Mathieu Fontaine

elmore.1_1000__sized_l

Grand peintre de dragons (fig du mois), Mathieu Fontaine en réalisa un nouveau cette année. Ce dragon jaune aborde des reflets bleutés sous ses ailes et sous son corps. Jamais je n’avais vu un dragon de cette couleur ! La qualité technique nous permet d’apprécier l’espèce sous une grande source lumineuse, qui nous fait découvrir progressivement les couleurs des écailles. Un voyage dans le fantastique et le monde infini de la peinture.

10. Delenda est ! – Sergey Popovichenko

SergeyPopovichenko

Sergey Popovichenko est spécialisé dans l’historique et les sujets militaires de toutes époques. Sa version du buste de Centurion est une une peinture incroyable de maîtrise et d’expression. Chaque partie est mise en valeur et participe au récit de la figurine. Une bombe d’inspiration.

9. Gurka the Red – David Waeselynck

GURKA0-4fd5d

David Waeselinck finalisa sa version de Gurka le rouge en début d’année. Les détails tels le coquillage accroché à l’oreille, ou la petite barbe, accentuent l’univers de la sculpture. La peinture incroyablement nette, malgré les couleurs qui passent du blanc au noir, du vert au rose, est une prouesse technique et créative. Un sujet immédiatement percutant, sans que l’on sache exactement pourquoi au début. L’Ork nous a emmené au délà de notre dimension, pour une expérience jusqu’au bout de l’aventure fantastique.

8. Inuit Fisherman – Roman Lappat

inuit14__sized_l

L’année de la communauté Massive Voodoo fut encore pleine d’originalité et de créations. Leurs pièces dépassent toujours la technique, pour devenir des miniatures portant une histoire. Le buste que nous avons choisi est une sculpture signée Romain van den Bogaert. La peinture nous fait immédiatement ressentir la situation du personnage, évoluant dans le froid et la neige. Nous apprécions les couleurs brunes et mauves, ainsi que la texture du visage. L’objet-figurine s’élève ici à un tableau ouvert et sans cadres.

7. Marylin Monroe – (peintre inconnu)

marylin

Cette Marylin Monroe est l’une des plus belles peintures que je n’ai jamais vu ! Entre le blanc de la cape et la peau si douce, mettant en avant chaque partie du visage avec subtilité, nous découvrons sous la forme de figurine la beauté humaine et celle de la femme. Aucun coup de pinceau ne se voit, toutes les matières paraissent vivantes et réels. Un tour de force pour un sujet aussi petit et délicat à traiter.

6. Jack in the Plucker (transfo) – Martin Goumaz

DSC06842

Cette transfo de Jack in the Plucker est une vraie surprise. Avec un fond qui cadre le personnage dans une brume orange, nous sommes saisis par une ambiance mystérieuse et psychotique. Les questions se lèvent alors au sujet de la clé : Ouvret-elle une porte ? Un coffre ? La mort, qui là détient, apparaît comme notre grande sortie, la frontière invisible.

 5. Chasseur Indien – Christian Petit

SAM_8680

Les œuvres de Christian Petit se reconnaissent parmi toutes : en pleine nature, des personnages évoluent dans des mondes magnifiques mais dangereux. Sur cette récente création, un homme et un loup descendent une rivière et ses cascades. L’immersion est totale : les couleurs créent tout de suite l’ambiance sauvage de la forêt, pendant que le rendu de l’eau nous fait imaginer le son des cascades. Une rencontre d’un personnage différent de nous.

4. Cadwallon diorama – Cédric Bataille & Oliver Späth

OliverSpäth

Le peintre allemand Oliver Späth et le sculpteur français Cedric Bataille ont conçut cette année un superbe diorama inspiré de Paul Bonner. Nous découvrons dans les rues pavées de Cadwallon un Orque qui vient de piller une maison. L’émotion est ressentie à travers les qualités techniques et architecturales de la mise en scène. Mais aussi par le sens du détail cher à Oliver Späth.

3. Abyssal Warlord – Alfonso Giraldes

ajustada4__sized_l

D’une taille énorme, ce buste édité par Scale 75 est vite devenu une référence. Exposé à la World Expo 2014, il nous a impressionné par les effets rouges de son armure, et la lumière incroyable du visage. Les photos ne trompent pas, tout est réel dans la peinture. La pièce symbolise une folie incontrôlée, un être possédé.

2. Wolfens – Joaquin Palacios & JM Palomares

Fimaje2014-10_587_587_100

Cet imposant diorama est l’une des œuvres les plus impressionnantes du Fimaje 2014. Cette reconstruction en 3D d’un dessin de Paul Bonner est d’une clarté féérique. Une lumière entoure l’oeuvre et plonge chaque figurine dans une atmosphère très colorée. Elles sont chacune d’une qualité technique et émotionnelle rares. Nous avons l’impression d’avoir une bande dessinée ouverte entre les mains. Tout est clair, lisible au premier coup d’oeil, plein de profondeur.

1. Treasure Island – Max Richiero

MaxRichiero

Max Richiero est le dernier génie de la peinture sur figurines. Avec un style décalé, une audace et une prise de risque exemplaires, il crée des scènes psychiques autour de ses personnages. Chacune est animée de l’intérieur, vivante et pleine d’énergie. Son diorama Treasure Island nous a marqué par son magnifique décor et ses effets d’éclairage. Un nain découvre un trésor, dans la grotte d’une île. Aussi beau que l’aventure d’un conte, ce diorama accueille nos images d’enfance avec lumière.

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.