[Tuto] Escalade naturelle dans les Arbres (1/3)

33645076-illustration-de-la-haute-silhouette-grimpeur-homme-isol-sur-fond-blanc--l-escalade-poseh

Nous commençons aujourd’hui une série d’articles sur l’Escalade dans les Arbres. Ou comment retrouver ses origines animales, en harmonie avec la nature !

les_plus_beaux_arbres_du_monde_hetre_de_ponthus

L’escalade a pris de l’ampleur depuis les années 80. Qualifié de danse, de romantisme ou d’art, ce sport est une discipline pour « s’échapper du parc humain » [1].  Les arbres sont partout autour de nous, ils peuplent les parcs des grandes villes, forment les forêts, nous fournissent de l’oxygène. Mais pourquoi sont-ils là ? Pour quelles raisons ont-ils des branches ? Notre corps n’est-il pas fait pour s’y aventurer ? L’esprit sacré des arbres dévoile les richesses du corps humain ; notre anatomie à travers des positions et des mouvements inédits.

natura2000_vieux_arbres_lightbox

Et pourtant il n’est pas commun de grimper aux arbres. Rares sont les fois où on aperçoit un homme suspendu à une branche, les jambes pendues dans le vide. Est-ce toujours le monde des hommes, là haut ? Ces hauteurs sont-elles accessibles ? Si des esprits bornés lanceront des remarques à la vue d’un homme exerçant sa liberté sur le bois naturel, il faudra faire abstraction de ces gens restés au sol. Le monde vertical est prêt à nous accueillir. L’escalade dans les arbres procure une liberté totale, épanouissante, ainsi que de multiples défis.

Science du corps humain

Articles_anatomy

Si les arbres remplis de branches sont accessibles à une grande partie des hommes, d’autres espèces demanderont agilité et souplesse, et même parfois un équipement [2] pour se construire soi-même ses prises. Devant ces possibilités infinies, face au terrain d’aventure, nous accédons à une nouvelle connaissance de notre corps humain. Les arbres sont le moyen le plus simple de pratiquer l’escalade, ils peuvent vous accueillir à chaque déplacement ou visite, puisqu’ils sont partout ! Bien plus agréables que les prises artificielles des salles, les branches laisseront sur vos mains les empreintes de la grande nature, celles d’une terre sans tromperie.

Les parties majeures sollicitées sont les épaules, torse, sangle abdominale, cuisses et pointe des pieds. Si les ascensions d’arbres ne vous permettront pas d’évoluer dans le niveau 7 d’escalade, vous allez acquérir une grande continuité et renforcer vos acquis. Vous devrez lever haut les pieds, chercher les prises en poussant sur les jambes, maintenir votre équilibre, changer de pied… Le répertoire gestuel est sans cesse enrichit.

hetre_site

Nous voilà donc prêts pour aborder l’escalade dans les Arbres. Pour débuter, nous avons dressé une liste de tous les genres d’arbres qui peuvent s’escalader.

Note : dans ces articles, nous allons découvrir les techniques de progression pour une escalade naturelle des arbres, qui n’a rien à voir avec l’escalade d’arbres sous système de corde.

 

2988338943_1_5_VuUkQvfA

− Première partie : Classification des genres d’arbres

− Deuxième partie : Techniques de Progression (Samedi 13 juin)

− Troisième partie : Démonstrations Vidéos & Philosophie (Samedi 20 juin)

—————————————————————————————————————————————————–

Première partie : Classification (Où escalader ?)

Espèces d’arbres rencontrées en France

Les couleurs indiquent la difficulté de l’escalade. Du plus facile au plus dur : vert clair – turquoise – bleu – rouge – noir. Ces notes ne font bien sûr pas titre d’universalité.

 

Noyers 

1
Excellent, mais l’attaque de la première branche est parfois athlétique.

 

Difficulté :

images (1)

 

Gynkgos

ginkgo-biloba-larbre-aux-mille-ecus-l-2


Très bon mais arbre souvent court. Idéal pour travailler des mouvement à l’horizontal.

Difficulté :

images (1)

 

Charmes

7_fGV31
Très grand et ouvert, le sommet demande de l’implication. Conditions des branches souvent excellentes.

Difficuté :

images (1)

 

Hêtres

le-hetre-de-ponthus-2

Excellent, mais attention aux premières branches parfois hautes et le bois glissant à cause de la mousse. Rester vigilant.

Difficulté :

turquoise-pantone

 

 

 

 

 

 

 

Cormiers

cormier

Très bon, beaucoup d’ouvertures. Arbres souvent hauts. Forme physique indispensable.

 Difficulté :

turquoise-pantone

 

 

 

 

 

 

 

 Marronniers

marronnier
 Très bonnes branches, seul les départs peuvent être  compliqués.

Difficulté :

turquoise-pantone

 

 

 

Acajoux 

290px-Khaya_anthotheca

 

  Possible, mais les branches deviennent rapidement petites et rares au cours de la progression. Lever haut les pieds.

Difficulté :

upbb02-12

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouleaux

arbre-003

 

  Branches principales solides mais souvent espacées. Attention aux branches fines et très souples vers le sommet.

 

Difficulté :

upbb02-12

 

 

 

 

 

 

 

Épicéas

400px-Kuusk_Keila-Paldiski_rdt_ääres

 

Très bonne qualités des branches proches du tronc, mais torsions du corps souvent nécessaires et progression lente. On rencontre de nombreuses brindilles qui cassent sous nos déplacements. Assez dur psychologiquement.

 

Difficulté :

upbb02-12

 

 

 

 

 

 

 

Tilleuls

???????????????????????????????????????????????????
Il est très rare d’en trouver un qui soit suffisamment haut et accessible. Branches fines, progression très compliquée et technique.

Difficulté :

couleur_rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

Tulipiers de Virginie 

Liriodendron_tulipifera_JPG5a

Très bonne structure, mais attention à l’état des branches (la différence entre fragile / solide peut nous échapper à cause des couleurs).

Difficulté :

couleur_rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séquoias

Giant_Sequoia_Sequoiadendron_giganteum_Tyler_Tree_2000px

L’accès aux premières branches varie selon l’arbre. Une fois dedans, les branches sont exigeantes et usent la peau des mains. Athlétique, demande de l’expérience.

Difficulté :

couleur_rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peupliers

Populus_nigra_Plantierensis1

Parmi les plus difficiles. Ils demandent un bagage technique et de nombreuses sangles. Il faut rester le plus longtemps possible proche du tronc principal. Départs durs, progression lente.

Difficulté :

NOIR_HURLIMAN

 

 

 

 

 

 

 Platanes 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 Accès souvent impossible, ou nécessitant des sangles très longues. Avec ses branches énormes mais espacées, il est la figure de l’engagement.

Difficulté :

NOIR_HURLIMAN

 

 

 

 

 

 

Liste ouverte à des ajouts ! ….

 

[Preview] Deuxième partie : la Pratique

0-48619

 Liens utiles :

Encyclopédie arbres & arbustes de SNV Jusnieu.

[1] : citation extraite du livre S’abandonner à vivre, de Sylvain Tesson.
[2] : voir la seconde partie dédiée aux Techniques.

About Cyril Tuloup

A lancé le site en février 2011, aime depuis toujours les figurines et les montagnes. Nourri par la Nature, l'art et l'alpinisme, Un monde de petits bonshommes partage les joies de la création et de l'aventure.