Enfant et caféine : Pourquoi faut-il faire attention ?

[cloakGoogle] https://www.enfantsprecoces.info/membres/lilienfant/profile/ https://participez.lille.fr/profile/litcabane [/cloakGoogle]

Comme vous le savez déjà certainement, le café est l’une des boissons naturelles à multiples bienfaits et vertus. Pour vous les néophytes, vous devez savoir que cet or noir est un agent lutteur contre plusieurs maladies cardiovasculaires, un booster d’énergie, un vrai allié pour les produits beautés naturelles, un compagnon de régime minceur et pleins d’autres. Selon des études, il aurait également des effets contre la constipation et aide également à vaincre la fatigue, de quoi être productif dans ses activités quotidiennes.

Comme tout aliment, il est très important de modérer la consommation. Le café n’en fait pas exception, car elle a aussi ses côtés désavantageux lors de la surconsommation. Si déjà un adulte doit beaucoup veiller sur sa consommation de café, quand-est-il d’un enfant ?

Il est important de rappeler que l’élément principal du café qui permet à celui-ci, d’être autant efficace pour notre organisme, c’est la caféine. Néanmoins, ce nutriment ne se trouve pas uniquement dans le café, on le retrouve dans pleins d’autres aliments, chose que vous devez vérifier dans l’alimentation d’un enfant. Pourquoi faut-il faire attention à la consommation de la caféine chez l’enfant ? Voici ce que vous découvrirez dans cet article.

Un enfant est plus sensible à la caféine

Selon des études, les scientifiques ont prouvé que les enfants étaient plus sensibles à la caféine, même si ses propriétés diurétiques sont nombreuses. On déduit ainsi que, une chose bonne pour nous, ne le sera pas forcement pour un autre. En réalité, la caféine sur les enfants provoque l’insomnie, les maux de tête, l’irritabilité, ainsi que la nervosité.

Pas uniquement le café

Combien d’enfant voyons-nous boire un expresso fort ? A part les boissons caféinées avec du lait, (ceci est pour autant rare), les enfants ne s’approchent pas généralement du café (si on veille à cela bien-sûr).

Cela ne veut pas dire que ça ne pourra pas agir sur eux autrement, car la caféine, molécule phare de ce breuvage se retrouve dans plusieurs autres aliments. Par exemple, il y a de la caféine dans le chocolat, une pâte alimentaire que les enfants adorent. Recette de gâteau à base de cacao, les muffins préparés avec des pépites de chocolat ou au lait, les boissons de chocolats dégustées à la collation, autant dire que cette substance, à l’intérieur du grain de caféier se retrouvent dans pas mal d’aliment.

Faut-il abandonner le chocolat ?

La réponse est directement NON. Le chocolat est un aliment avec beaucoup de nutriments qui contribue dans à notre bien-être, et tant qu’il est consommé modérément, il n’est pas question de se priver cette saveur. La quantité de caféine dans le chocolat est faible, contrairement au café, aux autres boissons ou aux aliments concentrés. Le cacao est l’élément du chocolat, qui contient de la caféine, et elle augmentera d’avantage, si celle-ci est beaucoup plus contenu dans votre chocolat.

Une dose au-delà, le moment de faire attention

On constate une surconsommation de caféine chez l’enfant, principalement dans la consommation du chocolat. Dans une recette de gâteau familial recueilli dans une petite tasse, on retrouver 60 ml de cacao. Cela équivaut à 05 mg de caféine par portion d’enfant, et la dose peut rapidement augmenter à 08 mg pour une fondue au chocolat préparée avec du chocolat noir mi-sucrée.

À la vue de cet exemple, on remarque qu’une dose au-delà de la normale, pourrait poser un problème pour un enfant. Il pourrait développer rapidement des symptômes, car comme dit plus haut, un enfant est beaucoup plus sensible à la caféine. A contrario, une consommation surveillée et raisonnable serra bénéfique car elle reste la meilleure solution.

Nos conseils

Pour un enfant de 04 ans, on conseille de ne pas dépasser la limite de 45 mg par jour. Ceci est nécessaire car les enfants éliminent plus vite la caféine dans le corps plutôt que l’adulte. Pour aller plus vite, faites le calcul à partir de leurs poids en se limitant à 02.5 mg de caféine par kilogrammes de poids corporel (chose à faire par jour). Pour avoir plus d’information sur le café, referez-vous à Percolateur-cafetière.

Laisser un commentaire