Draisienne : à partir de quel âge ?

Véritable objet d’extérieur pour les plus petits, la draisienne se trouve être au cœur de toutes les discussions. Cet équipement sans pédale va permettre aux enfants de s’habituer aux automatismes du vélo à pédale. Cependant, il est primordial de connaître l’âge à partir duquel vos enfants peuvent s’y mettre : leur sécurité en dépend.

La draisienne à partir de 2 ans

Généralement, un enfant pourrait marcher entre 6 et 12 mois voire 18 mois. Dès cet âge, il peut tenir tout seul sur sa draisienne et pourra faire ses premiers pas d’équilibriste. Les draisiennes dédiées à cet âge disposent d’accessoires pour faciliter leur utilisation. Cette conception lui permet de développer et d’améliorer ses aptitudes psychomotrices. Le fait qu’il doit pousser son vélo avec ses jambes lui permet de développer ses muscles d’une manière ou d’une autre.

Cette approche va lui donner une certaine autonomie et une bonne confiance en ses aptitudes. Néanmoins, il faudra équiper votre enfant d’un casque pour prévenir les éventuelles chutes. C’est donc une bonne préparation qui le prédispose à utiliser de façon aisée le vélo. Notez que pour un enfant de 2 ans, une draisienne faite en bois avec des roues de 10 pouces fera largement l’affaire. Sur minotavelo.fr, vous obtiendrez tous les détails à cet effet.

Avant la draisienne : le porteur pour commencer dès 1 an

Votre enfant ne pourra pas commencer directement par une draisienne à deux roues. Avant cet équipement (dès sa première année), il pourra faire ses premiers pas avec un porteur. Ces dispositifs sont aussi des draisiennes à la différence qu’ils comportent 4 ou 3 roues selon le modèle. Dans ce cas, l’enfant profitera d’un peu plus de stabilité pour apprendre. Il sera moins sujet aux chutes et pourra sereinement rouler son porteur à sa guise. C’est l’occasion pour lui de se familiariser avec les premiers appuis sur ses jambes pour évoluer.

L’on note généralement sur ces porteurs des accessoires pour maintenir votre enfant offrant ainsi plus de sécurité. Cela peut être un anneau, un harnais ou un autre système. Néanmoins, si le porteur n’en dispose pas, il faudra veiller à ce que votre enfant soit bien installé sur son jouet. Il faut rappeler que ces porteurs sont disponibles en plusieurs coloris et modèles en vue de répondre aux attentes de votre enfant.

Après la draisienne : le vélo pour enfants à partir de 4/5 ans

Lorsque votre enfant a déjà passé l’étape du porteur et de la draisienne, c’est le moment de passer aux choses sérieuses. Après des années de préparation, il doit apprendre à anticiper le danger par le freinage et à mieux négocier les routes pentues et les virages. Ainsi, votre enfant peut choisir de continuer avec une draisienne sans pédales ou opter pour un vélo à pédales.

S’il choisit une draisienne sans pédales, notez qu’elles sont plus grandes et sont même dotées de freins à main. Les roues ici sont également plus grandes pendant que la draisienne est équipée de suspension. Ceci offre donc un meilleur confort de riding sur des sentiers moins stables. Cependant, les modèles en aluminium sont plus résistants.

Lorsqu’il choisit un vélo à pédales, ces derniers sont généralement équipés de cadres bras pour faciliter leur chevauchée. Quand bien même les vélos sont dotés de freins manuels, ils peuvent aussi freiner en pédalant vers l’arrière. Pour assurer leur sécurité et la protection des accessoires du vélo, un carter de chaîne ainsi qu’un plateau sont disposés sur ce dernier. Notez que le choix d’une draisienne pour votre enfant dépend surtout de son gabarit. Pour un enfant de 3 à 5 ans, optez pour des draisiennes de 12 ou de 14 pouces (environ 35 cm).

Laisser un commentaire